Un club dans la tourmente

Dans l’entourage sportif témouchentois, on parle avec insistance de la tenue de l’AGO prévue avant le 31 décembre de l’année en cours. Cela nous amène à dire que le club cher à feu Sikki mérite aujourd’hui une attention particulière de la part de ses fans. Même l’association des anciens joueurs du CRT présidée par M. Benzâama n’a pas tardé à mettre son grain de sel pour réclamer une AGO. A-t-elle l’intention de destituer le bureau actuel de la section considéré jusque-là comme l’artisan de l’accession en Super II ou bien de tenter de faire de son mieux pour aider le club financièrement ? C’est toute la question qu’on se pose ici à Aïn Témouchent. Il faut dire que Benzâama est courtisé par l’opposition pour qu’il préside la section du CRT, alors que la direction actuelle ne semble guère prête à lâcher prise. Elle est tenue par des engagements se rapportant à l’aspect financier.
Le cas du premier vice président en est la parfaite illustration. Comment ce dernier pourrait-il abandonner le club en laissant entre les mains d’un prêteur son chèque personnel ? C’est cette situation qui a forcé les dirigeants, à l’image de Amour, Ouanane et Meguenni à poursuivre leur mission. Ceux qui ne sont pas d’accord n’ont qu’à se manifester pour honorer le chèque en question et prendre la direction administrative du club, indique-t-on du côté du CSA.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman