Un espace vert ciblé par un projet LSP

boulevardLa colère est montée d’un cran à la cité des 411 Logements de la ville de Aïn Témouchent, où un grand nombre de résidents crient leur vive opposition à un projet LSP de 74 logements, dont l’assiette ciblée n’est autre que le seul espace vert qui contribuait à égayer l’aspect de leur cité. Par la même occasion, ces résidents en appellent au wali, connu pour sa sagesse et pour son esprit d’équité, pour préserver ce très joli espace vert, qui a pu être réalisé grâce aux efforts de tous les habitants de cette cité, où de très belles villas ont été érigées à coups de milliards. Seul subsiste cet espace vert large de 16m et long de plus de 100m.
De plus, le fait d’y ériger des blocs d’immeubles va sûrement casser l’esthétique de l’ensemble, au lieu de présider à l’intégration harmonieuse d’un tel projet au sein de ces belles villas. A signaler que l’entreprise chargée du projet a commencé les travaux de terrassement, depuis la semaine passée, après avoir procédé à la destruction des arbres plantés par les résidents, qui face à cette agression caractérisée de leur environnement, ont fait appel à un huissier, pour constater les dégâts commis à leur espace vert, au point de l’éradiquer complètement. C’est d’ailleurs sur la base de ce constat, qu’ils ont constitué un dossier pour déposer une plainte auprès de la justice, en date du 03 février 2007. L’affaire étant confiée à la Cour de Sidi Bel-Abbès, celle-ci a demandé à surseoir aux travaux en urgence, en attendant une décision finale. De plus, cet espace vert figure bien sur le plan d’aménagement général, lié au POS N°8, daté du 15 avril 2005. Dans le même sillage, l’association «Ahl El-Madina» a demandé aux autorités compétentes d’arrêter ces travaux, ce qui n’a pas empêché cette entreprise de les poursuivre, puisque ce samedi vers 10h00, un engin terminait de nettoyer l’espace ciblé. En attendant que la justice tranche dans l’affaire, les résidents sollicitent le wali, seule autorité compétente pour envoyer une commission d’enquête sur les lieux, avant que le béton ne dévore ce dernier espace vert.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. admin dit :

    c’est ça ! un espace vert pour le berger et ces moutons :-)

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman