Un musée pour les périodes numide et romaine

L’édifice sera structurant au plan urbanistique et architectural au regard du montant de l’enveloppe financière qui lui est allouée, soit 500 millions de DA pour 1650 m2 de surface bâtie Après les effets d’annonce, cette fois-ci le projet de musée régional est bien parti pour prendre forme puisqu’un bureau d’étude a été choisi pour concevoir sa réalisation. L’édifice sera structurant au plan urbanistique et architectural au regard du montant de l’enveloppe financière qui lui est allouée, soit 500 millions de DA pour 1650 m2 de surface bâtie, ce qui donne 180 000DA le m2 sachant que, pour le logement promotionnel, ce montant est arrêté à 50 000DA le m2. La différence vient du fait que le bâtiment sera édifié avec des matériaux nobles comme pour tout monument de cette stature à l’instar de ce qui se fait de par le monde. Les espaces d’accueil occuperont 139 m2. On y trouvera, entre autres, un hall de dégagement, la billetterie, une boutique, une cafétéria, des sanitaires publics et une infirmerie.
260 m2 sont réservés à l’animation avec, en particulier, des ateliers et une terrasse extérieure. Pour les expositions permanentes et temporaires, ainsi qu’un forum, 164 m2 sont réservés. L’espace conservation prendra 195 m2. Quant à la bibliothèque multimédia, elle sera tout aussi spacieuse avec 195 m2. La salle de conférence pour 100 places occupera 200 m2. Le reste de l’espace sera réservé à la circulation (218 m2), à la gestion et aux locaux techniques du musée (80 m2). Pour ce qui est de l’opportunité de ce projet, c’est depuis des années que le besoin s’est fait ressentir pour que le passé de la région, et de l’Algérie à travers elle, puisse enfin devenir palpable pour le commun de ses habitants comme des visiteurs. L’édifice sera consacré essentiellement à la période numide, Siga ayant été la capitale de Syphax, le premier roi connu des Massaesyles. Pour rappel, presque tout ce que l’on sait de la Numidie a été écrit par ses conquérants, les Romains.
Ils ont produit une importante littérature où le pittoresque le dispute à la légende, selon leur point de vue de dominateurs. C’est dire l’incontournable nécessité d’en appeler à une autre source de savoir historique, l’archéologie en l’occurrence. Celle-ci, pour la période numide, n’a pratiquement pas été mise en œuvre. L’institution d’un musée à Témouchent constituera certainement un précieux soutien logistique aux chercheurs. On sait que Siga est ensevelie et qu’elle garde encore ses secrets. Notre histoire antique mise au rebus va pouvoir enfin nous parler, ce qui permettra de compléter, de confirmer ou d’infirmer la version romaine. A cet égard, une autre bonne nouvelle, parallèlement à l’étude de réalisation du musée: une autre étude doit être incessamment menée pour assurer la protection du site de Siga comme de la nécropole phénicienne sur l’ile de Rachgoun et du mausolée qui devait recevoir la dépouille mortelle de Syphax.
Enfin, outre la période numide, le musée conservera tout ce qui concerne la période romaine dans la région, les vestiges étant nombreux et les objets qui ont été extraits tout aussi nombreux. Ils sont éparpillés entre plusieurs musées. Il s’agira, selon Mouadda Ahmed, le directeur de wilaya de la culture, de les récupérer ou à tout le moins d’en obtenir des copies. Cependant, pour d’aucuns, il y a lieu d’espérer que le caractère scientifique du musée soit préservé et que l’on ne se mette pas à réserver des espaces pour des besoins politiciens en matière d’historiographie comme cela avait été fait au niveau du musée Zabana d’Oran. Les plans qui seront finalisés à la fin de l’étude renseigneront quant aux intentions des autorités locales.

Source : El-Watan

One Comment

  1. nabi dit :

    question histoire il faut faire tres attention et ne laisser que les organismes officiels genre laboratoire universitaire d’histoire, faire son travail..si il ya un concensus autour d’un phenoméne historique là il passe au publique pour l’officialiser..Question romaine c’est connu beaucoup de sectes achétent des pieces romaines ensuite l’eparpille d’ici et là sur les montagnes pour ensuite dire que la region etait romaine donc elle appartient aux Romains…
    c’est finit pour les Romains ici en algerie, depuis que ls musulmans sont entées les autoctones ont choisie les arabes polutot que les romains qui leurs faisaient payer tres chère l’impot..les autochtones algeriens comme on le prénomait les berbes, étaient enfin tranquil avec l’arrivée des arabes..Aucun impot n’etait prelevait et envoyer vers la syrie ou plus tard vers l’rak il n ya que la periode turque qui etait catastrophique pour ls autochtones..les français bien qu’on diait etait conquerant ils avaient leurs affaires a gerer en laissant tranquil les berberes..les français etaient surtout interessé par les matières premières donc il n ya avait que certaine region de l’algerie qui a été sous couvert de la tenssion..apres l’invasion des nazis il ya une fuite d’europeen vers l’algerie qui ont boulversé le paysage franco_algeriens, ils commençait a etendre leurs proprité vers le nords donc ils commençaient a piétiner les propritaires musulmans…
    la region de temouchent etait une region particulière du fait de l’installaion massive…l’action des bachagas etait malmené car d’habitude il recoltait les impots des autochtones et l’envoyaient vers la turquie.Istambule vivait de notre terroires…En principe on doit leurs demander la restitution de ces biens spoliés..Bon ils doivent nous fournir des explication si ils sont des musulmans les textes coranques etaient claires..la zakate est recolté localement et distribuer localement. Il est strictement interdit de la transferer ailleurs.. Les bachages etaient donc des collecteurs d’impots. bien que cetain historien affroiment que pour se desister et ne pas heurter les autochtones les chefs romains offraient la collecte aux enchères publiques.. comme le fait maintenant la commune en offrant le marché des bestiaux aux enchères..l’cquereur collecte les impot verse la part au Roi Romain ou Roi-Commune et prend sa part..En dehors de tout conrole vous imaginez ce qu’il va faire ce collecteur d’impot..il va tirer la peau du dos des autochtones pour augmenter sa part de gain…il faut tout revoir en histoire et ne pas laisser les choses du diratant envahir l’espace publique….
    zone d’ombres de temouchent
    1 periode romaine
    2 periode syrienne
    3periode abbaside
    4 periode turque
    5periode française
    6periode europeene
    7 agissemnt des bachgas dans la region de temouchent
    8 processus de transfert et collecte d’impot
    bonne chance….

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman