Un plan de développement pour le transport de l’électricité

La wilaya d’Aïn Temouchent a bénéficié d’un plan de développement conséquent pour le réseau de transport de l’électricité, mobilisant une enveloppe globale de 15,948 milliards de dinars, a-t-on appris de la Direction régionale de transport de l’électricité d’Oran (DRTEO). Programmé par la Société algérienne de gestion du réseau de transport de l’électricité (GRTE SPA), ce plan porte sur l’élargissement et le renforcement du réseau électrique de haute et très haute tension (HT et THT), pour fournir une meilleure qualité et une continuité de service et satisfaire les clients. Plusieurs projets à livrer dans ce cadre, sont en cours de réalisation ou en voie d’étude ou de lancement, a-t-on signalé. Ainsi, au poste électrique 220/60 KV mis en service lors de la dernière visite du ministre de l’Energie et des Mines au niveau de la commune Emir Abdelkader, la GRTE a prévu la réalisation, en 2011, d’un autre poste technique 60/10 KV de deux fois 40 MVA au sud-est de la ville d’Aïn Temouchent qui soulagera l’ancien poste 60/ 30/10 KV de 5 MVA. Celui-ci alimentera les futurs projets de moyenne tension à l’instar du pôle universitaire et de la nouvelle ville de 8.000 logements. Une troisième travée de transformateur sera également étendue, a-t-on poursuivi. En matière de lignes électriques de haute et très haute tension, un réseau composé de cinq opérations est en cours de réalisation, dans le cadre de l’évacuation d’énergie électrique de la future centrale de Terga de 1.200 MW (60 pour cent d’avancement) et de l’interconnexion avec ONE (Maroc) en 400 KV. Tout en rappelant l’achèvement de travaux de la ligne Terga-Sidi Boussidi sur 70 km qui sera mise en service en mars 2010, la même source a signalé que le taux d’avancement des quatre autres actions varie entre 11 et 46 pour cent. Elles seront exploitées entre mars 2010 et la fin de l’année 2011. Celles-ci portent, a-t-on rappelé, sur la réalisation d’une deuxième ligne Terga-Sidi Boussidi et trois coupures de rabattement variant entre 25 et 50 km. 317 km de lignes 220 KV, dont 17 km achevés sont en cours de matérialisation (03) ou à l’étude (02). Ces opérations alimenteront notamment la station de dessalement en juin 2010, a-t-on ajouté.
Enfin, pour les lignes 60 KV et sur un total de 33 km, dont deux achevés, la GRTE a programmé quatre opérations (21 à 95 pour cent d’avancement). Elles seront exploitées entre décembre 2009 et juin 2010, a-t-on conclu.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman