Un recrutement peu convaincant

Apparemment, au Chabab témouchentois, rien ne semble aller au mieux sur le plan du recrutement. En effet, la plupart des joueurs ciblés ont fini par être lâchés par le coach de Bendoukha. L’exemple de Sennour est édifiant à plus d’un titre. Sollicité pour renforcer les rangs du CRT, ce dernier n’a finale-ment pas été retenu pour des raisons dont seul Bendoukha détient le secret. Testé par la suite au WAT par Bouali, ce jeune joueur semble avoir donné entière satisfaction. Même cas de figure pour le jeune attaquant de Bendaoud, Nedjar, qui a signé au profit de l’USM Bel-Abbès après une brève escale au Zidoria. Deux autres éléments venus de Hadjout ont connu le même sort et ont définitivement opté pour le SA Mohammadia. Quel gâchis pour une équipe nouvellement promue en Superdivision !
Les exemples ne manquent pas à la grande stupéfaction des milliers de supporters impatients de découvrir le CRT version 2009/10. Bien que secondé par Bencheriet et par Meguenni, l’entraîneur des gardiens, le coach Bendoukha, selon l’entourage du club, n’a pas un seul instant daigné consulter ses adjoints dans l’opération de recrutement. Les potentielles recrues se bousculent certes au portillon du président mais, pour l’instant, Bendoukha n’a formalisé qu’avec quelques jeunes auxquels s’ajouteront Boukhiari (OM Arzew), Amirat du MO Constantine et Messaoudi de l’US Remchi.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman