Une disparition et des regrets

fleurTriste fut ce vendredi soir, à l’annonce du décès de «Djem’s», de son vrai nom Hamou Mohamed, ancien attaquant du CR Témouchent, la nouvelle de sa disparition a mis en émoi toute la famille sportive et la population témouchentoise. Natif de Aïn Témouchent, en 1939, il a commencé sa carrière au sein de l’USSC Témouchent puis il a évolué au CR Témouchent aux côtés du regretté Sikki, Bouri, Moulay, entre autres. Une carrière à laquelle il mettra fin en 1972, laissant l’image d’un footballeur doué de qualités techniques qui lui permettaient de réaliser de belles choses sur le terrain et le public qui l’a connu se souvient de ses dribbles et sa «main d’or» qui le rendaient irrésistible devant les gardiens de buts de l’époque qu’il réussissait à tromper.
Pour le fondateur du CRT, M. Bouri «Djem’s» était un garçon charmant, modeste, exemplaire sur le terrain et dans sa vie civile. En outre, ce fin technicien n’a jamais voulu quitter le Chabab de Témouchent malgré les propositions alléchantes d’autres clubs. Le corps arbitral de la wilaya a été également profondément attristé par la nouvelle. Toutefois au niveau de l’opinion sportive locale, on déplore l’oubli du défunt «Djem’s» par les autorités locales qui n’ont jamais organisé un jubilé et encore pire durant sa maladie où il en avait besoin. Très modestement il a quitté ce monde en laissant une grande popularité.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman