Une rentrée professionnelle sous de bons auspices

C’est samedi matin à 09h00 et à partir du nouvel institut de formation (INSFP), que M. Bouderbali Med, Wali de la wilaya d’Aïn Témouchent, a donné le coup d’envoi de la rentrée professionnelle 2007/2008. Un institut dont la réalisation a duré trois années et que le wali a profité de l’occasion pour l’inaugurer lui-même. Cette nouvelle acquisition comprend 14 salles de classes, 8 salles spécialisées, 6 ateliers, une salle de théâtre de 250 places, une bibliothèque, un réfectoire de 200 places et un internat de 120 places dont la moitié est réservée aux filles.  A signaler que ce nouvel institut va enseigner l’électrotechnique, la maintenance, l’informatique et bureautique, le commerce international et le marketing. A ce jour, parmi les 195 étudiants inscrits, on trouve 87 filles.
Rappelons que la wilaya d’Aïn Témouchent dispose de 7 CFPA, 5 annexes qui leur sont rattachées et le nouvel institut de l’INSFP. Ainsi, chaque daïra pourra disposer désormais d’un CFPA et/ou d’une annexe de proximité, pour drainer le maximum de stagiaires désireux de se former à un métier. Pour cette rentrée, il y aura 3.248 stagiaires inscrits, dont 1.523 nouveaux, les portes restant ouvertes jusqu’au 20 octobre, pour accueillir les retardataires éventuels. Il existe par ailleurs 36 sections, encadrées par 145 moniteurs formateurs.
Il s’agit maintenant de savoir, quels sont les critères exigés des formateurs, pour les compter parmi les effectifs et quel est le taux de travaux pratiques mis à la disposition des élèves. Car, si l’on en croit les entreprises accueillant les stagiaires, ces derniers ont encore de sérieux efforts pour parvenir au niveau exigé par les employeurs.

Source: Voix-Oranie

2 Comments

  1. benali dit :

    slt je veut inscri mais je doit voire les fillier ok svp

    Répondre
  2. khalid dit :

    le niveau de bts contre cycle cour de l’universite stp

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman