Une reprise sur fond d’espoir

A l’instar de la saison écoulée, l’USMT a entamé sa préparation d’avant-saison début août. En effet, le boss, N. Mahrouz, tient à rassembler sa troupe durant cette période en vue de bénéficier de toutes les conditions indispensables à réaliser un bon travail. «A l’USMT, la notion de bricolage est, selon N. Mahrouz, reléguée au second plan». Cela dit, l’équipe s’entraîne régulièrement au complexe sportif «Omar- Oucief» d’Aïn Témouchent. Les séances sont assurées par le coach Mahrouz en nocturne. Sur le plan de l’infrastructure, il importe de souligner que le onze cher au martyr Embarek Boucif se targue de bénéficier des meilleures conditions de préparation. Côté effectif, l’USMT qui prône toujours la formation, compte, en prévision du prochain exercice, monter une équipe jeune, disciplinée à souhait et qui saura hausser son niveau et imploser son rythme au fil de la compétition.
Pour rappel, les camarades de l’attaquant Djamel Belghomari ont livré un match amical à l’USMH et comptent poursuivre leur série de rencontres d’application en vue de soigner les automatismes et parfaire surtout la cohésion.A priori, tous les indicateurs laissent croire que l’USMT semble bien partie pour réussir une bonne saison.

Source : Echo-Oran

2 Comments

  1. Kouider dit :

    Je suis un ex-joueur et fan de l’USMT. J’avais exprimé, lors d’un ancien commentaire concernant ce Club, le voeux de voir un article plus complet se rapportant à la naissance et à l’évolution de ce club qui a vu passé dans ses rangs des noms glorieux tels EMBAREK Boucif,Saïd SIKKI (Gardien de But),MARGOT Kouider, CHOUKA et consorts. J’avais suggérer à la rédaction de se rapprocher de la bibliothèque vivante en l’occurence le regretté HADJ KOUIDER MEHADJI. La nouvelle de son décès m’a bouleversé d’autant plus que nous venons de le perdre il y a trois jours.
    Je profite de l’occasion pour présenter à ses enfants Abdelkader, Bouhadjar, Saïd ainsi qu’à son Frère Hadj Saîd d’Oran, mes sincères condoléances et puisse Dieu l’acceuillir dans son vaste Paradis. Allah yarhmak Ya EL HADJ et je n’oublierai jamais les belles annecdotes que tu savais si bien raconter en compagnie de Mokaïch, Aissa, Merakchi et Mehiaoui Cheikh.
    Que ton âme repose en Paix. Allah yarham jami3 ouled el bled.

    Répondre
  2. Kouider dit :

    :oops: :oops: :oops:
    Après le décès de HADJ KOUIDER MEHADJI, Je me permet de rappeler aux supporters de l’U.S.M.T. le commentaire que j’avais posté au mois de JUIN 2010 en demandant aux reporters sportifs de la ville de faire un tout petit travaille de recherche. Je cite :

    « Je suis un ancien joueur de l’USMT années 1962 à 1965 avec comme président Monsieur AMOUR alias HAKKA ( Que son âme repose en paix ). J’attend toujours l’émoticone avec le fanion de l’USMT. Ce club doyen de toutes les associations sportives d’AIN-TEMOUCHENT ne doit pas mourir, au contraire j’aimerais bien que les spécialistes de la presse sportive se penche un peu sur l’histoire de cette association dont l’ancienneté n’est plus à mettre en relief (1933). J’ai vu jouer les gloires de cette équipe dont Embarek Boucif, Saïd SIKKI (Frère ainé de Omar; gardien de But) Ainsi que CHOUKA et tous les autres.
    En cas de manque d’inspiration, vous avez à porter de main une bibliothèque vivante en la personne de Monsieur MEHADJI Hadj Kouider qui peut vous relater certains évènements concernant l’évolution de ce club. Faites quelques choses avant qu’il ne soit trop tard; n’est ce pas Monsieur Boucif TOUIL ? à quoi sert le bon voisinage de tes parents ALLAH YARHAM MOSTPHA EL BOUCHI.
    Je crois avoir dit ce que j’avais à dire et que Dieu veille sur la ville et ses autoctones. A bientôt … » :oops: :oops: :oops:

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman