Une station de dessalement avant 2009

eauA fin 2008, l’usine de dessalement d’eau de mer de Chatt El-Hillal débitera 200.000 m3/j. Au moins 40 % de ce volume sera destiné aux agglomérations de la wilaya d’Aïn Témouchent et le problème de disponibilité de ressources, si tout ira au mieux comme prévu, ne se posera jamais. La couverture passera en toute vraisemblance de 60 % à 100 % pour les agglomérations raccordées aux transferts et reliées aux nouvelles adductions de maillage. L’on cite notamment Aïn Témouchent, Béni Saf, Hammam Bou Hadjar, El-Amria, El-Malah, Hassi El-Ghella, Sidi Benadda, Aïn El-Arbaa, Chaâbet El-Leham et Aïn Tolba. A fin 2008, l’Algérienne des Eaux (ADE), unité de Aïn Témouchent, dont le siège social est à Chaâbet El-Leham,
bouclera l’opération des branchements particuliers et la pose de compteurs pour les trois dernières localités totalisant ensemble 7.200 unités de comptage d’eau. Les réseaux publics d’eau potable (R.P.E.P.) de ces dernières ont bénéficié d’opérations de réhabilitation et de mise à niveau. Pour la seule ville d’Aïn Témouchent, estime monsieur Azza Bouziane, le directeur de l’unité ADE, un gain de 700 m3 d’eau par jour a été enregistré par ses services grâce aux opérations de réparation de fuites et de réhabilitation de R.P.E.P. Toutefois il a tenu à préciser que les fuites sont signalées au niveau des réseaux secondaires des lotissements réalisés par l’agence foncière, l’OPGI, la DUCH… Ainsi, d’après le même responsable, le nombre de fuites est passé de 300 à 90 par mois. Mensuellement le gain est estimé à 21.000 m3, ce qui équivaut à la consommation de 2 jours pour le chef-lieu de wilaya. En d’autres termes, cela se traduit par un coût de 126.000 DA/mois, soit le salaire de 10 ouvriers. Quand est-ce que les autres réseaux de la wilaya seront pris en charge ? lui demande-t-on.
Monsieur Azza Bouziane estime que plusieurs réseaux de villes sont programmés pour la réhabilitation et seront inscrits dans les priorités de l’ADE pour les prendre en charge. Il est à préciser que, pour la localité de Aïn Tolba, l’intention des autorités de la daïra et des élus locaux est nettement affichée pour mettre à la disposition de l’ADE un local commercial afin de commencer au plus vite les formalités de prise en charge effective du réseau. Cette information fera certainement beaucoup d’heureux parmi les citoyens.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman